FANDOM


Comment créer une route dans l'éditeur de Train Simulator?

Ce tutoriel permet d'apprendre les bases de l'édition sur TS 2014 ou 2015. Il est préférable de le lire dans le bon ordre, car certaines informations ne sont dites qu'une seule fois.

Interface d'accueilModifier

Interfaceacceuil

Image2

Interface

Image1

Tout d'abord, cliquez sur "Construire" dans le menu principal. Cliquez sur "Nouvel itinéraire" puis choisissez le nom et le modèle de votre piste (la texture du sol et les bâtiments autorisés varient selon les modèles choisis). Si vous voulez faire une ligne réelle, vous devez aussi sélectionner les coordonnées.

Vous arrivez sur un écran du type de celui à droite.


Les voiesModifier

Interfacevoies

Image3

Il vaut mieux commencer par poser les rails…


Pose des rails

Sélectionnez l’icône avec le cadenas pour ne voir que les voies disponibles avec le modèle actuel ou l’icône sans pour voir toutes les voies disponibles. 
Interfacevoies2

Image4: De haut en bas: Règle de voie en cours; Type de voie; Vitesse maximale des trains de voyageurs; Vitesse maximale des trains de marchandises; Genre de voie; Sens de circulation; Type d'électrification; Son; Collision spéciale ?; Dévers; Défaut de la voie;

Sélectionnez le type de voie à appliquer dans les options en bas à gauche.

Quand vous avez sélectionné la voie désirée, vous pouvez consulter et modifier les paramètres de cette voie dans la fenêtre à droite de l’écran (image 4).

Pour changer l'orientation de la voie, cliquez et maintenez la souris sur l'endroit où commence votre section de voie. Tournez la flèche jaune jusqu'à trouver la bonne orientation, relâchez et cliquez sur l'endroit où vous voulez que la voie s'arrête. Vous ne pouvez faire que 500m de voie en une fois.

Pour poser la voie, vous pouvez vous aider du rayon de courbure et de la longueur de la voie marqués au centre de la barre de mesures.

Pour un virage, le rayon minimal est de 500 pour une voie principale, mais vous pouvez changer de genre de voie dans la fenêtre de droite (image 4).

Pour ajouter une section de voie à une autre déjà existante, il faut approcher la flèche jaune près de l'extrémité de la section à rallonger, elle est attirée comme un aimant et se place convenablement.

AiguillagesModifier

Après avoir placé la flèche à l’extrémité de la voie, cliquez et balayez la voie à rejoindre ; en même temps, appuyez sur CTRL ; quand le raccordement est possible, la voie de destination passera en rouge. Si cela convient, cliquez à nouveau pour valider.

Pour des aiguillages à plus d'une voie, cliquez sur l'icône en forme de L traversé par un rond orange. Vous obtiendrez un ou des des cube(s) gris au-dessus de l'aiguillage. Cliquez dessus pour arranger ce dernier.


Joindre deux voiesModifier

Interfacevoies3

Image5

Si la jonction n'est pas complète et qu'il y a des butoirs à chaque extrémité de voie, cliquez sur le même icône que cité ci-dessus. Vous obtiendrez des cubes gris au-dessus des butoirs. Cliquez dessus pour supprimer ces derniers (image 5).

PentesModifier

Nous distinguerons deux cas : le cas où la pente est connue avant la pose et le cas où l’on rectifie une voie déjà posée. 

  • La pente est connue : il suffira d’indiquer sa valeur en bas à gauche de l'écran (image 3).  Une valeur positive s’il s’agit d’une rampe, une valeur négative s’il s’agit d’une pente. 

NB : la valeur indiquée dépend des règles de voie, notamment s'il s'agit du système métrique ou du système anglo-saxon. Dans le cas du système métrique ; la pente est indiquée en degré pour cent ou pour mille. Dans le cas du système anglo-saxon, la pente est indiquée en mètre (c’est la distance horizontale nécessaire pour s’élever de 1 m).

  • Pour manipuler la pente manuellement, on clique sur l'icône en forme de pente à droite du menu des outils, puis on peut manipuler les flèches jaunes pour créer une pente plus ou moins forte. On utilise CTRL pour une sélection multiple. L'altitude est marquée dans la barre de mesures.

Attention à ne pas créer des flèches en cliquant à côté ! Il faut que le côté des flèches devienne plus foncé pour pouvoir les sélectionner !

Pour arrondir la pente, il faut sélectionner (icône en forme de carré orange pointillé)  le bout de pente qui doit être arrondi, puis cliquer sur l'icône en forme de pente avec une flèche.

Infrastructures et signalisationModifier

TunnelsModifier

En premier lieu, sélectionnez le tronçon de voie où l'on veut mettre le tunnel avec l'outil en forme de carré pointillé orange, puis cliquez sur l'icône « Mettre un objet parallèle » (surface blanche avec une flèche orange) dans le menu des outils. Sélectionnez un tunnel dans le menu « Ponts » et cliquer sur la ou les flèche(s) jaune(s) apparue(s). Mettez ensuite le tunnel au niveau de la voie.(1) Mettez ensuite le relief. Utilisez l'outil « Tunnel Occlusion » pour masquer le relief et rendre le tunnel plus sombre. 

(1) On peut faire la même chose pour un pont. 


Passages à niveauModifier

Interfacepassage

Image6: Il faut que toutes les flèches pointent le centre du passage à niveau.

Revenez dans le menu « accueil » et cliquez sur « Infrastructures de la voie ». Sélectionnez un passage à niveau et placez-le sur une voie. Cliquez sur les deux côtés du passage à niveau sur la voie, puis sur le bouton droit de la souris pour répéter l'opération sur la route qui traverse la voie (image 6). Vérifiez que toutes les flèches pointent vers le centre du passage, les tourner en y cliquant tout en maintenant CTRL.

FeuxModifier

En placer environ tous les 500 à 1000 mètres. Les raccorder à la voie comme pour un passage à niveau.


Limites de vitesseModifier

On peut les modifier dans le menu des options à droite de l'écran (image 4).

Pour mettre des panneaux, on en sélectionne un type dans le menu « Infrastructures » dans la fenêtre accueil, puis on procède comme pour les feux en plaçant une flèche sur la voie. La vitesse s'affiche automatiquement sur le panneau.

Voilà ! On a fini :)  Le plus dur est passé !

Marqueurs et quaisModifier

Pour prendre des passagers ou des marchandises, c'est obligatoire.

MarqueursModifier

Se trouvant dans les « Infrastructures », les marqueurs sont indispensables pour le scénario. Ils servent à indiquer les gares et les destinations. Après avoir placé un marqueur et l'avoir agrandi grâce aux flèches, en double-cliquant sur le carré de couleur au centre du marqueur, vous aurez des informations sur la position du marqueur, sur sa taille et sur son type, mais vous pourrez surtout le nommer, le premier champ servant au nom que vous lui donnerez, le 2ème servant de référence.

Interfacequais

Image7: Cliquer sur une des flèches.

Quais Modifier

Pour prendre des passagers, il faut, en plus du marqueur, une plate-forme. Sélectionnez le tronçon de voie qui sera parallèle au quai et utilisez l'outil « Placer un objet parallèle ». Sélectionnez le type de quai dans l'onglet du même nom, et cliquez sur une des flèches jaunes (image 7) pour créer votre quai.

Le terrainModifier

Interfacerelief

Image8

Il dépendra de la région où l'on se situe.

Le reliefModifier

On a besoin de deux sortes d'outils : Le premier outil dans le menu en haut à gauche (en forme de triangle vert avec une flèche) sert à élever et abaisser le terrain… Mais il n'est pas très précis. Pour être pointilleux, on peut choisir les deux outils suivants.

On peut aussi niveler le terrain pour éviter de faire trop de « mochetés ». Cet outil lisse les contours de manière à les rendre plus « coulants ». Pour remettre le terrain au niveau 0 (l'altitude par défaut), on peut prendre l'outil vert avec des collines grises. Et pour ajouter du bruit, on utilisera le 6ème outil.

Enfin, le dernier outil de la première ligne, avec un aimant, servira beaucoup, car il sert à ajuster précisément le terrain aux bâtiments, routes ou voies (on peut d'ailleurs sélectionner à quoi s'appliquera cette transformation dans les options en bas à gauche (pour TS 2015).

Pour importer du terrain proche ou distant (pour les lignes réelles ), on peut en télécharger, selon la latitude et la longitude de la ligne, depuis ce site .

TexturesModifier

Interfacetextures

Image9: Des textures, il y en a pour tout (ou presque)!

Pour peindre le terrain, on peut utiliser l'outil pinceau. On peut disposer de plus de textures en ayant le pack UKTS . Il faut ensuite les activer en cliquant sur le cube avec la flèche orange, tout à gauche de l'écran, sous le gros cube bleu, chercher UKTS_FP, et cocher "Terrain Textures".


Le scénario
Interfacescénario

Image10

La dernière étape de la réalisation d'une ligne, c'est la mise en scène.


Commencer un nouveau scénarioModifier

Pour TS 2015Modifier

Dans le menu construire, dans l'onglet scénario, sélectionnez votre itinéraire et cliquez sur « Nouveau scénario ». Entrez le nom, sélectionnez l'origine du scénario (de préférence « Route Origin ») et le type de scénario.

Pour TS 2014Modifier

Dans le menu construire, sélectionnez votre itinéraire et cliquez sur « Nouveau scénario ». Entrez le nom et sélectionnez l'origine du scénario (de préférence « Route Origin »). Cliquez sur OK et sélectionnez le type de scénario.

La fenêtre des paramètresModifier

Interfacescénario2

Image11: Le menu des paramètres

Elle regroupe toutes les actions que l'on peut effectuer en un scénario.

Après avoir sélectionné un train et avoir défini la locomotive avec l'outil « Conducteur » (reconnaissable grâce au chef de gare dessiné dessus), on peut cliquer sur l'outil en forme de diagramme bleu et rouge. On arrive sur une fenêtre semblable à celle ci-contre. A gauche, on a un plan en 2d, et à droite le programme du scénario. On peut sélectionner le train souhaité en haut à gauche de la fenêtre.

Ensuite, on peut ajouter des instruction comme « aller vers » symbolisé par la main, « prendre des passagers » symbolisé par des personnages, « déposer » symbolisé par le train avec la croix rouge, « prendre du carburant » (ce n'est pas toujours possible), etc.

En cliquant sur les symboles qui apparaissent à gauche de chaque action, on obtient toutes sortes de données, que je ne connais pas toutes, mais dont la plus importante est la destination, évidemment. On peut aussi, de cette façon, définir les paramètres du train : le nom, si c'est nous le conducteur (sinon, c'est l'ordinateur), si le train est déchargé (sans passager ou marchandise) avant utilisation, et enfin le type de train.

Pour terminer, on définit la destination (la porte bleue), et, s'il on veut, du texte (la liste avec l'engrenage. Le premier champ de texte est réservé au titre).


Sources et articles connexesModifier

Images : Train Simulator 2015

Remerciments à : Spacial Katana, pour ses tutoriels Youtube

   APSFI, pour les documents mis à disposition


Articles connexesModifier

Créer une ligne réelle dans l'éditeur TS

Vous pouvez bien sûr modifier cet article si vous trouvez des informations plus récentes ou plus exactes.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard